Où se garer à la Cité des Arts et des Sciences

De nombreux parkings sont à votre disposition à la Ciudad de las Artes y las Ciencias ou aux alentours. Nous vous indiquons les parkings les plus utilisés, les plus pratiques et les bons plans pour se garer au moindre coût.

Umbracle

Le parking de l’Umbracle se trouve sous le passage ombragé. Il possède deux étages de parking permettant de garer 665 voitures et 25 autobus. Il est couvert et dispose d’une surveillance 24 h. Le parking se situe au niveau représentant la différence entre les rues autour et le sol de la Ciudad de las Artes y las Ciencias, soit à sept mètres en dessous du niveau du sol de la ville.

Nombre de places: 665 voitures et 25 bus.
Horaires: 8:00-00:30 (vérifier les horaires car ils peuvent varier lorsque la Cité des Arts et des Sciences organise certains événements)
Tarifs: Tarification à la minute: 2,30 euros/h. Tarif maximum 24 euros/jour.
Téléphone: +34 96 1974630 / Fax: +34 96 1974636

Oceanogràfic

L’Oceanogràfic vous propose également un parking pour vous permettre de faciliter l’accès au parc.

Adresse:
Parking Oceanogràfic – Cientific
Carrer d’Eduardo Primo Yúfera, 1
46013 Valencia
Tél: +34 961 97 55 00

Nombre de places: 867 voitures
Horaires: de 10h à 19h (fermeture à 20h)
Tarif: tarification à la minute, 2,30€/h, 24€ maximum par jour.

Centre Commerciaux

Vous pouvez également trouver à vous garer dans les parkings de centres commerciaux à proximité de la Cité des Arts et des Sciences, ce qui peut être une alternative économique:

Centro Comercial El Saler

Adresse:
Autopista del Saler, nº 16
46013 Valencia

Nombres de places: 3 000 sur 2 étages
Horaires: de 9:00 jusqu’à 2:00
Tarif: payant jusqu’à 14h (en semaine), 3h gratuites si vous avez un ticket d’achat de 20€ minimum. Gratuit les week-ends et à partir de 14h en semaine.
Tarification à la minute: 0,0513€/ min (soit environ 3€/h), maximum 18€/jour

Centro Comercial Aqua

Adresse:
Calle Menorca 19
46023 Valencia
GPS: 39.457436, -0.345536

Horaires: ouvert 24 heures.
Tarif: 3 heures gratuites, 3 €/heure maximum 20€, tarification à la minute (0,05 €/min)

El Corte Inglés

Adresse:
Centro Comercial Avenida de Francia
Carrer de Luis Bolinches Compañ
46023 Valencia

Horaires:
Du lundi au samedi: 10:00-22:00
Dimanche: 11:00-21:00

Dans la rue

Si vous avez de la chance ou du temps, Vous pouvez également trouver des places de parkings gratuites dans les rues adjacentes et perpendiculaires à la Cité des Arts et des Sciences.

Il se peut que certaines personnes vous aident à vous garer moyennement une petite pièce et un sourire même si cela n’est pas obligatoire.

Comment vous rendre à la Cité des Arts et des Sciences

Vous ne savez pas comment vous rendre à la Ciudad de las Artes y de las Ciencias? Vous trouverez ci-dessous les différents moyens de transports pour venir et comment accéder au site depuis les gares de train, bus et aéroport.

Pour accéder à la Cité des Arts et des Sciences, vous avez plusieurs possibilités en fonction du lieu où vous vous trouvez: en voiture, en transport en commun (métro, bus), en valenbisi ou à pieds. Les vélos peuvent bien entendu s’y rendre sans problème.

Transports

Voiture

Autopista del Saler
Autoroute A-7 et route N-340: qui parcourt la Communauté Valencienne de Nord à Sud
Autoroute A-3 : qui relie Madrid et Valence
Nationale 234 : qui connecte Valence avec Aragón, Castilla-León et le nord de la péninsule.

Train

Valence possède trois gares : la gare de El Cabanyal, la gare du Nord et la gare Joaquín Sorolla depuis lesquelles des bus urbains vous emmènent à la Cité des Arts et des Sciences:

  • Gare El Cabanyal: bus 1 jusqu’à l’arrêt Menorca – Centre Comercial (10-15 min) puis marchez 10-15 min.
  • Gare del Norte: bus 35 jusqu’à l’arrêt Inst. Obrer de Val. – Autopista Saler (environ 15 min) puis marchez 6 minutes.
  • Gare Joaquín Sorolla: bus 20 (uniquement en été) arrêt Giorgeta – Carcaixent jusqu’à l’arrêt Professor López Piñero – Institut Obrer de València (environ 15 min) ou bus 10 + 95 (changement à l’arrêt Navarro Reverter – Gravador Esteve) jusqu’à l’arrêt Professor López Piñero (par) – Institut Obrer de València (environ 30 minutes).
  • Les infos sur les horaires et les tarifs sur : www.renfe.com

    Bus et depuis la gare routière

    La gare routière (estación central de autobuses) de Valence se trouve sur le bord de l’ancien lit de la rivière Turia. Des lignes régulières de bus arrivent de toute l’Espagne. Pour accéder à la Cité des Arts et des Sciences depuis cette station, il faut traverser l’ancienne rivière et prendre le bus nº 95 de la EMT.

    Les lignes allant jusqu’à la Cité des Arts et des Sciences sont les bus de la EMT nº 13, 14, 15 (depuis la place de la mairie) et 19, 35, 95, 40.

    Pour plus d’informations : www.emtvalencia.es (en espagnol ou catalan).

    Métro

    Les lignes de métro les plus proches sont les nº 3, 5 et 7. Il est recommandé d’accéder à l’arrêt Alameda qui se trouve à environ 15 minutes à pieds du site.

    Plus d’information sur www.metrovalencia.com (en espagnol, valencien ou anglais)

    Valenbisi (vélo en libre service)

    Vous pouvez utiliser le service de vélo en libre service de la ville de Valence. Plusieurs stations se trouvent à proximité pour laisser le vélo:

  • Station nº50 : Autopista del Saler – Antonio Ferrandis (Centre Commercial El Saler)
  • Station nº47: Autopista del Saler – Puente Monteolivete (proche de l’Hemisfèric)
  • Station nº42: Av. de la Plata (Museo Fallero et proche du Palau de les Arts Reina Sofia)
  • Station nº54: Plaza de Europa
  • Station nº53: Alameda – Pintor Maella (Corte Inglés)
  • Station nº52: Luis García Berlanga Martí – Menorca (Centre Commercial Aqua)
  • Station nº51: Moreras (Oceanográfico)
  • Plus d’information sur les stations et le valenbisi: www.valenbisi.es (en espagnol)

    A pieds

    Par le jardin aménagé dans l’ancien lit de la rivière Turia.

    Depuis l’aéroport

  • En voiture: environ 30 minutes – Autopista del Saler
  • Taxi: environ 30 minutes – Coût: environ 20-25 €
  • Métro: ligne 3 jusqu’à l’arrêt Alameda (environ 25 minutes) puis marchez 15 minutes.
  • Bus: nº 150 qui vous dépose à la station centrale de bus à Valence (environ 45 min), puis prenez le bus 95 de l’autre côté de la rivière Turia.
  • Parking

    Pour vous garer à la Cité des Arts et des Sciences ou aux alentours, vous trouverez toutes les informations sur l’article : Où se garer à la Cité des Arts et des Sciences.

    Adresses et localisation

    Site officiel de la Cité des Arts et des Sciences : www.cac.es (en espagnol, valencien et anglais)
    Tel: +34 902 100 031 (Accueil téléphonique du lundi au vendredi : 9:00 – 20:00 / samedi: 10:00 – 20:00 / dimanche et jours fériés: 10:00 – 15:00)

    Adresse:
    1 avenida del Profesor López Piñero
    46013 Valencia
    39º 27′ 23” N, 0º 21′ 10” W

  • Museo de las Ciencias Príncipe Felipe (Musée des Sciences) :
    Avda. del Professor López Piñero (Historiador de la Medicina) nº 7 – 46013 Valencia.
    39º 27′ 23” N, 0º 21′ 10” W
  • L’Hemisfèric:
    Avda. del Professor López Piñero (Historiador de la Medicina) nº3 – 46013 Valencia.
    39º 27′ 22” N, 0º 21′ 12” W
  • L’Oceanográfic:
    Calle Eduardo Primo Yúfera (Científic), nº 1B. 46013. Valencia.
    39º 27′ 9” N, 0º 20′ 53” W
  • L’Umbracle:
    Avda. del Professor López Piñero (Historiador de la Medicina) nº 5. Valencia
    39º 27′ 15” N, 0º 21′ 7” W
  • Ágora:
    Calle Eduardo Primo Yúfera (Científic), nº 1A. – 46013 Valencia.
    39º 27′ 13” N, 0º 21′ 0” W
  • Lonja de la Seda

    La Lonja de Seda (Halle de la Soie ou Loge de la Soie; en valencien: Llotja de la Seda), appelé également Lonja de los Mercaderes (Halle ou Loge des Marchands; llotja dels mercaders en valencien), est l’un des édifices les plus spectaculaires que renferme l’histoire de Valence. C’est un monument célèbre de l’architecture gothique civile de Valence et d’Europe, classé Monument historique artistique de caractère national depuis 1931 et au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1996.

    La Lonja de la Seda est située au centre-ville, en face du marché central et de l’église des Santos Juanes. Elle occupe une surface de presque 2000 m2 et possède des dimensions dignes d’une cathédrale.

    Histoire

    Au Moyen-âge, la ville de Valence s’intéresse à la mode et au textile et développe ainsi une industrie importante de la soie. En même temps, l’ancienne Lonja devenant insuffisante face à la prospérité de la ville et la construction de la Lonja de la Seda s’impose au XVe siècle. Cet édifice est rapidement considéré comme le symbole du pouvoir et de la richesse de la ville pour attirer les commerçants. Depuis sa construction, elle sert à la fois de Bourse, de banque et de lieu de rassemblement aux marchands.

    Elle a été construite à l’initiative du Conseil Général de la Ville qui souhaitait se doter d’un bâtiment représentatif où pouvaient se réaliser les transactions commerciales.

    De la taille d’une cathédrale, cet édifice a été construit de 1483 à 1498 par Pere Compte, ingénieur et architecte catalan habitant Valence, également maître d’œuvre de la Cathédrale de Valence. Cette Lonja a été inspirée de la Lonja de Palma de Majorque.

    Bien que ce site ne soit plus une bourse de commerce, ni une banque, la Lonja reste un lieu splendide ouvert à tous. Le dimanche, à l’extérieur, philatélistes et numismates perpétuent modestement la tradition en échangeant et vendant les pièces de leurs collections.

    Architecture et description des salles

    C’est l’édifice le plus représentatif de l’architecture gothique civile de la ville de Valence. Vous ne manquerez pas de repérer cette œuvre incroyable avec ses salles impressionnantes et ses gargouilles obscènes.

    La Lonja se compose de trois corps de bâtiment différents et un jardin appelé « cour des orangers » (Patio de los Naranjos). Les trois parties de cet édifice sont la Sala de Contratación (Salle de Commerce), Le Torreón (Grande Tour ou Donjon) et le Consulado del Mar (Consulat de la Mer).

    Façade

    Vous êtes tout de suite attiré par sa façade conçue par Pere Compte, dotée de 28 gargouilles évoquant les vices et les vertus de l’être humain.
    Sur la façade donnant sur la place du marché, on notera la galerie d’arcades ornée de 40 médaillons de style Renaissance.

    Le +
    Le meilleur point de vue sur ces 40 médaillons de la façade de la Lonja est sans aucun doute depuis la Real Parroquia de los Santos Juanes. C’est l’unique endroit où l’on peut voir les bustes des empereurs romains et les illustres personnages qui y sont représentés.

    Sala de Contratación (La salle de Commerce)

    En entrant dans la Sala de Contratación, également appelée Salón Columnario (salon aux colonnes), vous resterez ébahi par ses hautes colonnes et voûtes ressemblantes à des palmiers. Cette salle est composée de trois nefs longitudinales et cinq transversales et se distingue par ses 24 piliers torsadés soutenant les voûtes en croisée d’ogives. Sa hauteur de 17,40 mètres et sa superficie de 781 m2 donnent une image impressionnante des colonnes et de la salle.

    Au plafond, au départ des voûtes, se trouve une inscription en latin qui en plus d’indiquer la durée de construction de l’édifice, rappelle aux commerçants leurs devoirs de bons chrétiens en faisant des éloges au commerce exercé sans commettre de fraude et à l’argent prêté sans intérêts, leur permettant ainsi d’accéder à la prospérité et la vie éternelle.

    Au sol, vous pourrez admirer les carreaux de marbre noirs, blancs et ocres, qui par endroit dessinent des étoiles à six branches.

    Cette salle était le lieu où s’effectuaient commerce et transactions marchandes de tout type. C’est dans cet espace de style gothique méditerranéen qu’était disposée la « Taula de Canvis » (Table de change), banque de commerce instituée en 1407 par le Conseil Municipal de la ville et qui obtint un grand prestige grâce à sa solvabilité et au volume élevé des opérations bancaires. Aujourd’hui, cette “Taula” ou “Mesa” (table) où s’effectuaient les transactions commerciales, ainsi que la première Lettre de change connue en Espagne, se situent aux Archives municipales de Valence.

    La Sala de Contratación donne sur une petite cour-jardin (le patio aux orangers) dotée d’un ravissant escalier extérieur menant au Consulado del Mar.

    Le Torreón (Le donjon ou Grande Tour)

    Cette construction quadrangulaire de trois étages est accessible par la Sala de Contratación, grâce à un superbe escalier en colimaçon sans axe central (les 110 marches sont fixées au mur cylindrique extérieur). C’est un chef-d’oeuvre architectural.

    Au rez-de-chaussée, se trouvait anciennement la chapelle dédiée à l’Immaculée Conception, tandis que les premier et deuxième étages faisaient office de prisons pour les marchands mauvais payeurs pendant des siècles.

    Le Consulado del Mar (le Consulat de la Mer)

    Depuis la cour aux orangers, nous accédons au Consulado del Mar par un escalier extérieur qui permet de s’approcher des médaillons décorant la façade. Cette partie de la Lonja, construite au début du XVIe siècle arbore un style Renaissance.

    Cet espace à plan rectangulaire, servant de centre de réunions, fait ressortir la Cámara Dorada (chambre dorée), une salle couverte du magnifique plafond à caissons en bois subsistant de l’ancienne Casa de la Ciudad (mairie), aujourd’hui disparue. On remarque également, sur la façade donnant sur la place du marché, les médaillons décoratifs.

    Au rez-de-chaussée, se réunissait le Tribunal de Commerce pour résoudre les problèmes liés au commerce maritime.

    Le saviez-vous?

    La Lonja est également le siège de l’Académie culturelle de Valence. Elle sert ainsi fréquemment à l’organisation d’expositions et autres activités culturelles.

    La Lonja sort le grand jeu lorsque s’effectue la remise des prix Rey Jaime I, de recherche et développement scientifique, promue par la Generalitat Valenciana et le biochimiste Santiago Grisolia, disciple du Nobel Severo Ochoa. Ces prix sont présidés par la Casa Real et réunissent les scientifiques les plus prestigieux du monde en tant que jurés.
    Les primés font ensuite partie d’un conseil consultatif de recherche et développement du gouvernement valencien. Les premiers prix Rey Jaime I ont été créés en 1989.

    Infos Pratiques

    Coordonnées

    Accès
    Calle Lonja, 2
    Postal
    Plaza del mercado, s/n
    46001 – Valencia
    Téléphone:+34 962 084 153
    Fax:+34 963 529 634
    whc.unesco.org/fr/list/782/
    lonja@valencia.es
    N39 28 27.9 E0 22 42.4

    Horaires

    Du lundi au samedi, de 9 h 30 à 19 h 00 (18h en hiver) sans interruption.
    Dimanche et jours fériés : de 9 h 30 à 15 h 00.
    Tous les dimanches, marché de timbres et de pièces de monnaie.

    Entrée

    2 €, 1 € pour les groupes, étudiants, retraités, familles nombreuses.
    Gratuit les dimanches et jours fériés.

    Accès

    Voiture

    Il est préférable de venir en transports en commun ou à pieds car il n’est pas évident de se garer dans ce quartier à moins de vous rendre dans un parking public payant à proximité:

  • Parking Oeste Parcent (300 m de la Lonja de la Seda – 5 min à pieds)
    3€ l’heure – tarification à la minute
    Plaça del Conde Parcent
    46001 Valencia
    Tel: +34 96 391 73 01
    39°28’26.2″N 0°22’49.6″W
  • Plaza de la Reina (350 m de la Lonja de la Seda – 5 min à pieds)
    3€ l’heure – tarification à la minute
    1 Plaza de la Reina
    46003 Valencia
    Tel: +34 96 392 36 29
  • Bus

    Les bus avec arrêts les plus proches sont les nº 7, 27, 28, 81 (Arrêts Mercat- Taula de Canvis / Mercat- Sant Ferran)
    Pour plus d’information: www.emtvalencia.es (espagnol et valencien)

    Métro

    Le métro ne passe pas dans la vieille ville. Vous pouvez cependant prendre la ligne 1 et vous arrêter à Turia (sortie paseo de la Pechina) et marcher 20 minutes.
    Plus d’information sur: www.metrovalencia.es (espagnol, anglais et valencien)

    Foire de Juillet

    La Foire de Juillet (Feria de Julio; in Valencian Fira de Juliol) revient comme chaque année à Valence les trois premières semaines du mois de juillet avec de nombreux événements: concerts en plein air, fête foraine, feux d’artifice et spectacles nocturnes.

    Cette foire a été instaurée par la Mairie de Valence dès 1871 suite à son souhait de mettre en place un festival d’été avec des offres ludiques qui puissent attirer les visiteurs en ville et inviter les Valenciens à rester en été. Cet événement est devenu un rendez-vous indispensable pour les loisirs et la culture de la ville.

    Fête foraine

    Une fête foraine se tient durant ces trois semaines au Paseo de la Alameda où petits et grands peuvent venir se divertir jours et nuits avec les autos tamponneuses, le train fantôme, le bateau de viking, etc.!

    Vous pouvez avoir un aperçu de la fête foraine avec cette vidéo:

    Spectacles pyrotechniques

    L’un des rendez-vous les plus attendus de la Foire de Juillet est le festival de pyrotechnie de Valence. La ville se pare de mille couleurs et de grondements pendant le mois de juillet.

    Tous les samedis à partir de minuit auront lieu des spectacles de pyrotechnie près des Torres de Serranos (Tours de Serranos). C’est un événement gratuit dont tout le monde peut profiter.

    Dates: tous les samedis de juillet à 0:00
    Lieu: près des Torres de Serranos

    Concerts

    Durant ces trois semaines, des concerts géants en plein air auront lieu aux Jardins du Viveros qui accueilleront de grands artistes de la scène actuelle.

    Autre lieu de rendez-vous: le Palau de la Música avec un Festival de Jazz les deux premières semaines de juillet, avec au programme les traditionnelles Jam Sessions et un concert gratuit dans les Jardins du Palau.

    Lieu: Palau de la Música et Jimmy Glass Jazz Bar
    http://festivaljazzvalencia.com / www.jimmyglassjazz.net

    Grand Nit de Juliol (Grande Nuit de Juillet)

    À ne pas manquer, cette fameuse nuit de l’avant-dernier samedi de juillet avec soirée musique, dégustation de paella et visite nocturne exceptionnelle des plus beaux musées, jusqu’au petit matin.

    La Grand Nit de Juliol débutera à 20 heures le samedi à différents endroits de la ville. Plusieurs musées et sites, comme la Lonja de la Seda ou l’Almoina, seront ouverts jusqu’à 2h du matin. Il est prévu divers spectacles comme de l’hypnose, de la musique, des monologues, etc.

    Cet événement est l’un des moments forts de la Foire de Juillet et Valence restera éveillé jusqu’au bout de la nuit.

    Lieu: Rues et places du centre-ville

    Bataille de Fleurs

    La célèbre Bataille de Fleurs (Batalla de Flores) du dernier dimanche de juillet au Paseo de la Alameda clôturera les festivités.

    C’est une guerre originale, qui a débuté en 1891, pendant laquelle des femmes vêtues de costumes traditionnels se protègent avec des raquettes de milliers d’oeillets jaune et orange, particulièrement beaux, frais et odorants que leur lance le public. Elles défilent sur des chars décorés par des artistes des Fallas avec d’autres milliers de fleurs. Après la bataille d’environ une heure, le Paseo de la Alameda est couvert d’un long tapis coloré et parfumé de fleurs.

    Une expérience unique à ne pas rater!

    Date: Dernier dimanche de juillet.
    Lieu: Paseo de la Alameda à 20:00

    Le saviez-vous?

    Pas moins de 2 tonnes d’oeillets jaune et orange sont distribués et lancés lors de la Bataille de Fleurs de la Foire de Juillet.

    Accès

    Adresse Torres de Serranos
    Plaza de los fueros, s/n
    46003 València

    Métro

    Lignes 3,5,7 et 9 – Arrêt Alameda

    Bus

    Torres de Serranos:
    Arrêt Torres dels Serrans – Comte de Trenor nº 5, 28, 95
    Arrêt Comte de Trenor – pont de Fusta nº1, 6, 11, 16, 26, 29, 80, N10

    Cité des Arts et des Sciences

    Venir à Valence sans voir la cité des arts et des sciences (Ciudad de las Artes y las Ciencias ou en valencien: Ciutat de les Arts i les Ciències), c’est comme aller à Paris et ne pas visiter la Tour Eiffel. Vous ne pouvez absolument pas rater ce complexe avant-gardiste destiné aux sciences et à la culture situé à l’extrémité des jardins aménagés de l’ancien lit de la rivière Turia.

    Une ville du XXIe siècle

    Ce complexe spectaculaire et futuriste, inauguré en 1998 et réalisé par les grands architectes Santiago Calatrava et Félix Candela ainsi que les ingénieurs Alberto Domingo et Carlos Lázaro, est l’un des lieux les plus appréciés de Valence par les touristes avec plus de 4 millions de visiteurs par an dont l’Oceanogràfic a de loin le plus grand succès.

    Ce projet a été lancé dans les années 90 en donnant carte blanche à Calatrava pour dessiner la ville valencienne du futur. C’est un espace ouvert à tous où il est possible d’aller voir un opéra, voir les étoiles, découvrir les origines de la vie, être face à un requin, etc.

    Ses 350 000 m2 sur un axe de deux kilomètres regroupent différents bâtiments ludiques, scientifiques et culturels : l’Oceanogràfic (le Musée Océanographique), le Museo de las Ciencias Príncipe Felipe (le Musée des Sciences), l´Hemisfèric, la Palau de las Arts Reina Sofía (le Palais des Arts), l’Umbracle, l’Ágora. Vous y trouverez également des restaurants, des magasins et des parkings. Autour de cette zone, de nouveaux quartiers avec de hautes tours ont été construits ainsi que des hôtels et de grands espaces commerciaux (Centres Commerciaux Aqua et Corte Inglés)

    Selon les périodes de l’année, des événements y sont organisés, en hiver, une patinoire est installée pour que petits et grands puissent se divertir, vous pourrez courir dans des bulles sur l’eau de la cité des arts et des sciences, passer vos nuits d’été à danser à l’Umbracle, etc.

    Un concept unique

    Le concept de ce site est de rassembler en un même lieu ouvert à tous les loisirs et la science. C’est un concept unique en son genre en Europe qui s’étend sur deux kilomètres sur l’ancienne rivière Turia afin d’attirer les touristes à Valence pour autre chose que de se dorer la pilule au soleil et profiter des plages. Le but de cet espace était de créer un centre dédié aux loisirs et à la recherche, en satisfaisant la curiosité et les envies des visiteurs. Ce projet s’est ainsi converti en une œuvre immense à dimension internationale.

    Son architecte, Santiago Calatrava, originaire de Valence, souhaitait que tous les regards se tournent vers la ville de Valence. Sa mission a été accomplie et la « Ciudad de las Artes y las Ciencias » est aujourd’hui la représentation moderne et avant-gardiste de la ville.

    Son histoire

    Ce projet a été mis en place en 1991 par le socialiste Joan Lerma qui embauchât l’architecte de renom Santiago Calatrava pour le réaliser. Au départ, ce premier projet était uniquement une Cité des Sciences qui comptait un musée, un planétarium et une grande tour de télécommunications qui devait dépasser la Tour Eiffel de 50 mètres avec un coût de 150 millions d’euros. Le projet s’est converti en de nombreuses critiques de la part des « populaires » jusqu’à ce que le parti populaire prenne le pouvoir en 1995 changeant ainsi le projet initial avec pour conséquence, les critiques des socialistes. Après l’arrêt des travaux et la présentation d’un deuxième projet qui n’a pas abouti, la tour s’est finalement transformée en Palais des Arts, donnant ainsi le nom définitif de «Ciudad de las Artes y las Ciencias ». C’est Santiago Calatrava qui s’est chargé de remodeler l’idée originale. Le coût total de ce complexe s’estime actuellement à 1 300 millions d’euros.

    L’objectif de ce lieu était non seulement de promouvoir la culture et gagner de l’argent mais aussi de revitaliser une zone de la ville auparavant déprimée où les hôtels et les grands centres commerciaux étaient presque vides. Depuis la construction de la Cité des Arts et des Sciences, tout a repris vie et a été rénové dans ce quartier.

    Son architecture

    Ce complexe est l’œuvre de deux grands architectes Santiago Calatrava, originaire de la communauté valencienne et Félix Candela. Tous les bâtiments ont été dessinés par Calatrava sauf le musée océanographique qui a été fait par Candela.

    Santiago Calatrava est connu dans le monde entier pour ses constructions équilibrées et structures lumineuses, il fût récompensé en 1999 avec le Prix Príncipe Felipe des arts grâce à « sa compréhension originale du volume et l’utilisation de nouveaux matériaux et technologies dans la recherche d’une esthétique innovatrice ». Quelques unes de ses œuvres les plus connues sont :
    le Pont de l’Alamillo à Séville, la Tour de Télécommunications de Montjuic à Barcelone, la gare TGV Saint-Exupéry à Lyon (anciennement Satolas), le Pont de l’Alameda à Valence, la gare de l’orient à Lisbonne, l’Aéroport international de Bilbao, le pont de l’Europe à Orléans en France, le Complexe olympique d’Athènes (OAKA), etc.

    Félix Candela était mexicain d’origine espagnole, et était spécialisé dans les structures paraboloïdes. Il a réalisé les édifices suivants : la Chapelle de Nuestra Señora de la Soledad et le marché à Coyoacán (quartier de Mexico), les stations de San Lázaro, Candelaria et Merced sur la ligne 1 du métro à Mexico, le Palais des sports des jeux olympiques de Mexico en tant qu’ingénieur , etc. C’est lui qui a réalisé le Musée Océanographique.

    Le musée des Sciences est un prodige architectonique, moderne, fait de lignes géométriques et de défis continus à la gravité ressemblant à un squelette de dinosaure. A côté, on trouve un œil qui cligne converti en planétarium, un parking caché par un passage où les plantes grimpantes rampent entre sculptures et palmiers, un aquarium géant en forme de nénuphar, un grand navire pour écouter de la musique classique et de l’opéra. Un peu plus loin se situe le nouvel Agora, un espace polyvalent avec vocation de point de rencontre qui a été inauguré en accueillant l’open de tennis de la Communauté valencienne en novembre 2009.

    Ce complexe est marqué par l’abondance d’eau et de végétation, ce qui en fait un lieu très agréable non seulement pour se divertir mais aussi pour se relaxer.

    Les touristes attirés par cette curiosité qui semble sortir d’un film de science-fiction se demandent si cet espace est réel… et vous?

    Le saviez-vous ?

    Des plans de ce lieu avec les silhouettes des bâtiments ont été utilisés pour mettre en fond de la navette nourrice du remake de la série « V ».

    Visite

    Différentes visites sont proposées à la Cité des Arts et des Sciences avec un guide. Vous aurez une explication de chaque bâtiment de ce site et leur architecture et vous aurez accès à des zones interdites au public. Les visites durent entre une heure et demie et deux heures et vous fera marcher sur la zone de deux kilomètres dans le lit de l’ancienne rivière Turia. C’est une bonne opportunité pour en apprendre plus sur ce site extraordinaire !

    Comment vous y rendre

    Pour vous rendre à la Cité des Arts et des Sciences de Valence, tous les moyens sont possibles selon votre situation. Pour savoir comment y accéder, vous pouvez lire: Comment vous rendre à la Cité des Arts et des Sciences.

    Adresses et localisation

    Site officiel de la Cité des Arts et des Sciences : www.cac.es (en espagnol, valencien et anglais)

    Tel: 00 34 902 100 031 (Accueil téléphonique du lundi au vendredi : 9:00 – 18:00 / week-end et jours fériés: 10:00 – 14:00)

    Adresse:
    1 avenida del Profesor López Piñero
    46013 Valencia
    39º 27′ 23” N, 0º 21′ 10” W