Lonja de la Seda

La Lonja de Seda (Halle de la Soie ou Loge de la Soie; en valencien: Llotja de la Seda), appelé également Lonja de los Mercaderes (Halle ou Loge des Marchands; llotja dels mercaders en valencien), est l’un des édifices les plus spectaculaires que renferme l’histoire de Valence. C’est un monument célèbre de l’architecture gothique civile de Valence et d’Europe, classé Monument historique artistique de caractère national depuis 1931 et au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1996.

La Lonja de la Seda est située au centre-ville, en face du marché central et de l’église des Santos Juanes. Elle occupe une surface de presque 2000 m2 et possède des dimensions dignes d’une cathédrale.

Histoire

Au Moyen-âge, la ville de Valence s’intéresse à la mode et au textile et développe ainsi une industrie importante de la soie. En même temps, l’ancienne Lonja devenant insuffisante face à la prospérité de la ville et la construction de la Lonja de la Seda s’impose au XVe siècle. Cet édifice est rapidement considéré comme le symbole du pouvoir et de la richesse de la ville pour attirer les commerçants. Depuis sa construction, elle sert à la fois de Bourse, de banque et de lieu de rassemblement aux marchands.

Elle a été construite à l’initiative du Conseil Général de la Ville qui souhaitait se doter d’un bâtiment représentatif où pouvaient se réaliser les transactions commerciales.

De la taille d’une cathédrale, cet édifice a été construit de 1483 à 1498 par Pere Compte, ingénieur et architecte catalan habitant Valence, également maître d’œuvre de la Cathédrale de Valence. Cette Lonja a été inspirée de la Lonja de Palma de Majorque.

Bien que ce site ne soit plus une bourse de commerce, ni une banque, la Lonja reste un lieu splendide ouvert à tous. Le dimanche, à l’extérieur, philatélistes et numismates perpétuent modestement la tradition en échangeant et vendant les pièces de leurs collections.

Architecture et description des salles

C’est l’édifice le plus représentatif de l’architecture gothique civile de la ville de Valence. Vous ne manquerez pas de repérer cette œuvre incroyable avec ses salles impressionnantes et ses gargouilles obscènes.

La Lonja se compose de trois corps de bâtiment différents et un jardin appelé « cour des orangers » (Patio de los Naranjos). Les trois parties de cet édifice sont la Sala de Contratación (Salle de Commerce), Le Torreón (Grande Tour ou Donjon) et le Consulado del Mar (Consulat de la Mer).

Façade

Vous êtes tout de suite attiré par sa façade conçue par Pere Compte, dotée de 28 gargouilles évoquant les vices et les vertus de l’être humain.
Sur la façade donnant sur la place du marché, on notera la galerie d’arcades ornée de 40 médaillons de style Renaissance.

Le +
Le meilleur point de vue sur ces 40 médaillons de la façade de la Lonja est sans aucun doute depuis la Real Parroquia de los Santos Juanes. C’est l’unique endroit où l’on peut voir les bustes des empereurs romains et les illustres personnages qui y sont représentés.

Sala de Contratación (La salle de Commerce)

En entrant dans la Sala de Contratación, également appelée Salón Columnario (salon aux colonnes), vous resterez ébahi par ses hautes colonnes et voûtes ressemblantes à des palmiers. Cette salle est composée de trois nefs longitudinales et cinq transversales et se distingue par ses 24 piliers torsadés soutenant les voûtes en croisée d’ogives. Sa hauteur de 17,40 mètres et sa superficie de 781 m2 donnent une image impressionnante des colonnes et de la salle.

Au plafond, au départ des voûtes, se trouve une inscription en latin qui en plus d’indiquer la durée de construction de l’édifice, rappelle aux commerçants leurs devoirs de bons chrétiens en faisant des éloges au commerce exercé sans commettre de fraude et à l’argent prêté sans intérêts, leur permettant ainsi d’accéder à la prospérité et la vie éternelle.

Au sol, vous pourrez admirer les carreaux de marbre noirs, blancs et ocres, qui par endroit dessinent des étoiles à six branches.

Cette salle était le lieu où s’effectuaient commerce et transactions marchandes de tout type. C’est dans cet espace de style gothique méditerranéen qu’était disposée la « Taula de Canvis » (Table de change), banque de commerce instituée en 1407 par le Conseil Municipal de la ville et qui obtint un grand prestige grâce à sa solvabilité et au volume élevé des opérations bancaires. Aujourd’hui, cette “Taula” ou “Mesa” (table) où s’effectuaient les transactions commerciales, ainsi que la première Lettre de change connue en Espagne, se situent aux Archives municipales de Valence.

La Sala de Contratación donne sur une petite cour-jardin (le patio aux orangers) dotée d’un ravissant escalier extérieur menant au Consulado del Mar.

Le Torreón (Le donjon ou Grande Tour)

Cette construction quadrangulaire de trois étages est accessible par la Sala de Contratación, grâce à un superbe escalier en colimaçon sans axe central (les 110 marches sont fixées au mur cylindrique extérieur). C’est un chef-d’oeuvre architectural.

Au rez-de-chaussée, se trouvait anciennement la chapelle dédiée à l’Immaculée Conception, tandis que les premier et deuxième étages faisaient office de prisons pour les marchands mauvais payeurs pendant des siècles.

Le Consulado del Mar (le Consulat de la Mer)

Depuis la cour aux orangers, nous accédons au Consulado del Mar par un escalier extérieur qui permet de s’approcher des médaillons décorant la façade. Cette partie de la Lonja, construite au début du XVIe siècle arbore un style Renaissance.

Cet espace à plan rectangulaire, servant de centre de réunions, fait ressortir la Cámara Dorada (chambre dorée), une salle couverte du magnifique plafond à caissons en bois subsistant de l’ancienne Casa de la Ciudad (mairie), aujourd’hui disparue. On remarque également, sur la façade donnant sur la place du marché, les médaillons décoratifs.

Au rez-de-chaussée, se réunissait le Tribunal de Commerce pour résoudre les problèmes liés au commerce maritime.

Le saviez-vous?

La Lonja est également le siège de l’Académie culturelle de Valence. Elle sert ainsi fréquemment à l’organisation d’expositions et autres activités culturelles.

La Lonja sort le grand jeu lorsque s’effectue la remise des prix Rey Jaime I, de recherche et développement scientifique, promue par la Generalitat Valenciana et le biochimiste Santiago Grisolia, disciple du Nobel Severo Ochoa. Ces prix sont présidés par la Casa Real et réunissent les scientifiques les plus prestigieux du monde en tant que jurés.
Les primés font ensuite partie d’un conseil consultatif de recherche et développement du gouvernement valencien. Les premiers prix Rey Jaime I ont été créés en 1989.

Infos Pratiques

Coordonnées

Accès
Calle Lonja, 2
Postal
Plaza del mercado, s/n
46001 – Valencia
Téléphone:+34 962 084 153
Fax:+34 963 529 634
whc.unesco.org/fr/list/782/
lonja@valencia.es
N39 28 27.9 E0 22 42.4

Horaires

Du lundi au samedi, de 9 h 30 à 19 h 00 (18h en hiver) sans interruption.
Dimanche et jours fériés : de 9 h 30 à 15 h 00.
Tous les dimanches, marché de timbres et de pièces de monnaie.

Entrée

2 €, 1 € pour les groupes, étudiants, retraités, familles nombreuses.
Gratuit les dimanches et jours fériés.

Accès

Voiture

Il est préférable de venir en transports en commun ou à pieds car il n’est pas évident de se garer dans ce quartier à moins de vous rendre dans un parking public payant à proximité:

  • Parking Oeste Parcent (300 m de la Lonja de la Seda – 5 min à pieds)
    3€ l’heure – tarification à la minute
    Plaça del Conde Parcent
    46001 Valencia
    Tel: +34 96 391 73 01
    39°28’26.2″N 0°22’49.6″W
  • Plaza de la Reina (350 m de la Lonja de la Seda – 5 min à pieds)
    3€ l’heure – tarification à la minute
    1 Plaza de la Reina
    46003 Valencia
    Tel: +34 96 392 36 29
  • Bus

    Les bus avec arrêts les plus proches sont les nº 7, 27, 28, 81 (Arrêts Mercat- Taula de Canvis / Mercat- Sant Ferran)
    Pour plus d’information: www.emtvalencia.es (espagnol et valencien)

    Métro

    Le métro ne passe pas dans la vieille ville. Vous pouvez cependant prendre la ligne 1 et vous arrêter à Turia (sortie paseo de la Pechina) et marcher 20 minutes.
    Plus d’information sur: www.metrovalencia.es (espagnol, anglais et valencien)